French Mother Tongue (FLM)

Grade 1

Grade 1 correspond à la grande section dans le système français qui fait partie du Cycle 1 Cycle des apprentissages premiers : petite section, moyenne section et grande section de l’école maternelle (depuis la rentrée 2014) 

Selon les instructions officielles du Ministère de l’Education Nationale, l’objectif de l’école

maternelle est d’aider chaque enfant à devenir autonome et à s’approprier des connaissances et des compétences. Il doit acquérir un langage oral riche, organisé et compréhensible par l’autre.

Aims and Purposes

Le langage oral étant le pivot des apprentissages, il sera une priorité. Cependant, le système anglais commençant plus tôt l’apprentissage des sons et des lettres (dès Reception, ce qui correspond à la moyenne section), les élèves francophones de Grade 1 commenceront donc l’apprentissage des sons français et donc de la lecture plus tôt que leurs camarades scolarisés dans le système éducatif français.

Content

  • Maîtrise du langage oral

Le langage oral est le pivot des apprentissages. Les enfants apprennent à échanger, à s’exprimer. Une attention particulière est portée à la compréhension de récits lus par l’enseignant.

Le travail sur les sons de la parole, l’acquisition du principe alphabétique et des gestes de l’écriture préparent l’apprentissage  de la lecture et de l’écriture.

Continuer à apprendre à parler la langue française et à la comprendre

Leur environnement quotidien étant l’anglais, il est encore plus important que l’élève arrive à s’exprimer dans sa langue natale et acquiert les bonnes bases de l’expression orale. C’est en recourant donc au dialogue que le maître construit progressivement une meilleure compréhension ou une meilleure expression.

  •     Lecture

L’apprentissage de la lecture commencera par l’utilisation d’une méthode suisse : « La planète des Alphas ». C’est une méthode ludique et efficace, spécialement adaptée à l’imaginaire de l’enfant, et basée sur un conte fantastique dans lequel les héros sont des personnages qui ont la forme des lettres et une raison d’émettre leur son. Par exemple, monsieur o est un personnage tout rond qui adore faire des bulles bien rondes en poussant des oooh! admiratifs. Ou encore, le “f” est une fusée dont le bruit du moteur fait fff. 

 

  •     Ecriture

Activités graphiques 

À l’école maternelle, l’enfant apprend à maîtriser les gestes essentiels de l’écriture. Qu’il soit droitier ou gaucher, il tient normalement son crayon ou son stylo sans crisper la main, il sait placer sa feuille dans le prolongement de son avant-bras, il maîtrise les principaux tracés et respecte les sens de rotation, afin de faciliter la progressive mise en place d’une écriture cursive rapide et lisible. À l’école élémentaire, il doit se doter d’une écriture cursive sûre et lisible. 

 

 

Grade 2

Grade 2 correspond au CP dans le système français. Cette classe débute le Cycle des apprentissages fondamentaux : cours préparatoire (CP), cours élémentaire première année (CE1) et cours élémentaire deuxième année (CE2) de l’école élémentaire.

Aims and Purposes

Les objectifs prioritaires du CP et du CE1 sont : l’apprentissage de la lecture et l’écriture de la langue française

À la fin de la grande section de l’école maternelle, l’élève a largement accru son vocabulaire. Il est capable de s’exprimer, d’écouter et de prendre la parole. Il comprend un récit quand il est lu par un adulte. Il distingue clairement les sonorités de la langue et les signes graphiques qui les représentent à l’écrit.

Au cours préparatoire, l’apprentissage de la lecture passe par le décodage et l’identification des mots, par l’acquisition progressive des connaissances et compétences nécessaires à la compréhension des textes. Les apprentissages de la lecture et de l’écriture, qu’il s’agisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair, se renforcent mutuellement tout au long du cycle. Ces apprentissages s’appuient sur la pratique orale du langage et sur l’acquisition du vocabulaire. Ils s’accompagnent d’une première initiation à la grammaire et à l’orthographe.

Content

  • Maîtrise du langage oral

Structurer et augmenter le vocabulaire disponible  

À partir de six ans, les enfants deviennent de plus en plus attentifs aux mots nouveaux qu’ils découvrent dans les discours d’autrui ou à l’occasion des lectures qu’ils écoutent. Dans cette perspective, les discussions sur la compréhension des textes jouent  un rôle essentiel. 

Il ne s’agit pas de s’engager dans une description formelle du lexique mais de jouer avec lui et de développer ainsi le plaisir de la langue.

  •     Lecture

Lire c’est à la fois déchiffrer (maîtriser le code) et comprendre (donner du sens).  

Pour identifier un mot, maîtriser le code, le lecteur utilise la voie directe (un mot est directement associé à sa représentation visuelle) et la voie indirecte (déchiffrage du code alphabétique, syllabique). Chaque élève met en place sa propre stratégie de lecture en utilisant et en combinant les processus.

La méthode « Que d’histoires » de Magnard qui propose un apprentissage de la lecture à travers le parcours d’œuvres complètes et la découverte de différents types d’écrits est le support de cet apprentissage.

 

  • Ecriture               

Production d’écrits

L’élève apprend à copier un texte court sans erreurs en respectant les règles de l’écriture cursive (lignes, mise en page), à écrire sous la dictée des syllabes, des mots puis des phrases, à concevoir et produire un texte court de manière collective puis autonome.

L’objectif du cycle des apprentissages fondamentaux est de conduire tous les élèves à une orthographe phonétique sûre, à la capacité de marquer l’accord entre le sujet et le verbe dans toutes les situations régulières, au contrôle des accords de genre et de nombre dans le groupe nominal (dans la proximité du déterminant). La forme orthographique des mots les plus fréquents, mêmes irréguliers, doit être aussi acquise (c’est particulièrement le cas des mots outils).

 La grammaire sera abordée dans des situations d’écriture et de langage.

 

Activités graphiques  

L’élève doit se doter d’une écriture cursive sûre et lisible et gagner en rapidité. 

 

 

Grade 3

Grade 3 correspond au CE1 dans le système français. Cette classe est au centre du Cycle des apprentissages fondamentaux : cours préparatoire (CP), cours élémentaire première année (CE1) et cours élémentaire deuxième année (CE2) de l’école élémentaire.

C’est aux  deux premières années de l’école élémentaire (cours préparatoire -CP et cours élémentaire 1ère année –CE1) que revient la tâche délicate de transformer une première initiation aux techniques de l’écrit en un apprentissage rigoureux et assuré.

Aims and Purposes

Les objectifs prioritaires du CE1 sont l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de la langue française. Au cours préparatoire, l’apprentissage de la lecture passe par le décodage et l’identification des mots, par l’acquisition progressive des connaissances et compétences nécessaires à la compréhension des textes. Les apprentissages de la lecture et de l’écriture, qu’il s’agisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair, se renforcent mutuellement tout au long du cycle (jusqu’en CE1). Ces apprentissages s’appuient sur la pratique orale du langage et sur l’acquisition du vocabulaire. Ils s’accompagnent d’un premier apprentissage de la grammaire et de l’orthographe.

Content

  •     Lire et écrire au CE1

Grâce au manuel « A portée de mots – CE1 » des éditions Nathan, les élèves poursuivent mais également consolident les acquisitions mises en place en GS et au CP (Grades 1 et 2) dans le domaine de la compréhension en reliant très fortement parole, lecture et écriture. 

L’identification des mots est, de plus, inégalement maîtrisée par l’ensemble des élèves de CE1. C’est pour cela que le programme de CE1 propose de revoir les correspondances grapho-phonologiques qui peuvent encore poser des difficultés. L’approche se fait à partir de l’étude d’un son et de ses différentes graphies dans une perspective de production, de l’oral à l’écrit. 

  •     Etude de la langue

Au CE1, il ne s’agit pas d’apprendre à nommer des catégories ou des fonctions ; la question n’est pas non plus de réciter des règles de grammaire ou d’orthographe. L’objectif est de permettre aux élèves de prendre un peu de recul avec la langue qu’ils parlent et lisent afin qu’ils s’interrogent sur la façon dont les mots s’organisent, se combinent et permettent de construire une réalité globale. 

Durant l’année de CE1, les élèves vont :

  • découvrir des formes et des modes d’organisation linguistiques simples ;
  • distinguer le groupe sujet du groupe verbal ;
  • repérer les accords du verbe avec le sujet et les accords au sein du groupe nominal ;
  • distinguer les homophones ;
  • reconnaître et utiliser le présent, le passé et le futur ;
  • reconnaître et utiliser les pronoms de la conjugaison.
  • conjuguer les verbes du 1er groupe, être et avoir.

   

  • Lecture suivie

Grâce à la méthode « Que d’histoires – CE1 » des éditions Magnard, les élèves complèteront leur apprentissage de la langue par le biais de sessions de lecture quotidiennes.

Les activités proposées gravitent autour de cinq textes présentant des qualités sur le plan du récit comme sur celui de l’écriture et des illustrations. 

Les textes choisis permettent d’aborder de très nombreuses compétences de lecture, d’écriture et de maîtrise de la langue orale. La lecture d’un texte est indissociable de moments d’échanges oraux et d’appropriation par l’écriture ; elle est également un excellent support à un travail réflexif sur le fonctionnement de la langue écrite en situation. Les étapes de lecture mêlent donc étroitement les différentes approches de l’écrit.

 

 

Grade 4

Grade 4 correspond au CE2 dans le système français. Cette classe est à la fin du Cycle des apprentissages fondamentaux : cours préparatoire (CP), cours élémentaire première année (CE1) et cours élémentaire deuxième année (CE2) de l’école élémentaire.

Aims and Purposes

Il s’agit de faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève d’abord de l’enseignement du français. Cela engage aussi toutes les disciplines : les sciences, les mathématiques, l’histoire, la géographie, l’éducation physique et les arts.

 

La progression dans la maîtrise de la langue française se fait selon un programme de lecture et d’écriture, de vocabulaire, de grammaire, et d’orthographe. Un programme de littérature vient soutenir l’autonomie en lecture et en écriture des élèves.

Content

  •     Lire et écrire au CE2

Grâce au manuel « A portée de mots – CE2 » des éditions Nathan, les élèves ont accès à différents types de texte, tout en respectant un équilibre général entre les récits et les autres genres comme la poésie, le texte documentaire ou la bande dessinée. Apprendre à lire des récits est essentiel mais diversifier les compétences de lecture des élèves en les initiant aux spécificités d’autres textes est un autre objectif à poursuivre.

Les propositions d’écriture sont aussi variées que les textes proposés à la lecture. En effet, lecture et production de textes s’appuient mutuellement. Les textes lus servent de points de départ et de ressources pour écrire. En retour, l’appropriation, grâce à l’écriture, des caractéristiques d’un genre (la description par exemple) ou de procédés pour éveiller l’intérêt (présenter des personnages par exemple) rend ensuite le lecteur plus sensible à ces caractéristiques ou ces procédés.

  •     Etude de la langue

Au CE2, la progression grammaticale insistera sur la nature et la fonction des mots dans la phrase, mais en privilégiant le questionnement portant sur le sens de cette phrase. Les élèves apprendront alors à identifier le sujet et le verbe des phrases, le complément d’objet direct, les déterminants, les adjectifs qualificatifs, les compléments du nom et les pronoms personnels.

En orthographe, la passerelle avec le cycle 2 est organisée en revoyant les relations phonographiques les plus importantes. LA chaîne du genre et du nombre sera aussi étudiée.

L’étude des homophones grammaticaux est volontairement dissociée pour éviter d’accroître les confusions (a/à, on/ont..).

En conjugaison, après avoir mis en place la carte d’identité des différents verbes, nous abordons systématiquement les principaux temps de l’indicatif en alternant l’étude de l’usage et de la valeur des temps avec l’analyse formelle de leur conjugaison.

En vocabulaire, en liaison encore avec le cycle 2, nous commençons par un travail simple sur le sens des mots (contraires, synonymes) avant de s’attacher à un travail morphologique plus complexe (composition, dérivation)

  •     Lecture suivie

Les élèves complèteront leur apprentissage de la langue par le biais de sessions de lecture quotidiennes.

Les activités proposées gravitent autour de  textes présentant des qualités sur le plan du récit comme sur celui de l’écriture et des illustrations.  

Les textes choisis permettent d’aborder de très nombreuses compétences de lecture, d’écriture et de maîtrise de la langue orale. La lecture d’un texte est indissociable de moments d’échanges oraux et d’appropriation par l’écriture ; elle est également un excellent support à un travail réflexif sur le fonctionnement de la langue écrite en situation. Des activités d’apprentissage dans le domaine du fonctionnement de la langue (vocabulaire, grammaire, orthographe) sont ainsi proposées en lien avec le travail sur le sens. 

 

Grade 5

Grade 5 correspond au CM1 dans le système français. Elle appartient au Cycle de consolidation :

cours moyen première année (CM1), cours moyen deuxième année (CM2) de l’école élémentaire et classe de sixième des collèges

L’élève continue à acquérir les bases de la maîtrise du langage et de la langue française. Toutefois, il y accède différemment, car il entre dans une phase de son développement psychologique qui lui permet de construire des connaissances de manière plus réfléchie, de s’approprier des instruments intellectuels plus assurés.

Aims and Purposes

L’entrée en cycle 3 va amener l’élève à consolider ses compétences de base mais aussi à accéder à de nouveaux apprentissages : les exigences de longueur et de correction vont s’accroître en matière de production d’écrits, la rencontre avec des textes plus longs, plus difficiles vont l’obliger à affiner sa compréhension et à élargir son univers culturel, les apprentissages réflexifs vont prendre une plus grande place, en liaison avec la lecture et l’écriture.

Le CE2 a marqué le début de ce cheminement vers le collège et de nouvelles compétences. Le CM1 va le poursuivre.

Content

  •    Lire et écrire au CM1

« L’île aux mots – CM1 » des éditions Nathan proposent plusieurs lectures en variant les thématiques, les tons, les genres, les types de texte, tout en respectant un équilibre général entre les récits et les autres genres comme la poésie, le texte documentaire et journalistique ou le théâtre. Les textes deviennent aussi plus longs en avançant dans l’année scolaire, ce qui correspond au développement des compétences des élèves.

Diversifier les compétences de lecture des élèves en les initiant aux spécificités des différents textes est un autre objectif à poursuivre. Cet objectif prend de l’importance au fur et à mesure que l’on s’avance dans le cycle 3, en particulier parce que lire « tous » les textes garantit l’accès autonome aux informations et aux savoirs. 

Les propositions d’écriture sont aussi variées que les textes proposés à la lecture. En effet, lecture et production de textes s’appuient mutuellement. Les textes lus servent de points de départ et de ressources pour écrire. En retour, l’appropriation, grâce à l’écriture, des caractéristiques d’un genre (le monologue dans une pièce de théâtre par exemple) ou de procédés pour éveiller l’intérêt (présenter des personnages pour les faire agir) rend ensuite le lecteur plus sensible à ces caractéristiques ou ces procédés.

  •    Etude de la langue

Au CM1, la progression grammaticale insistera sur les composants du groupe verbal et de la phrase, mais en privilégiant le questionnement portant sur le sens de cette phrase et en passant à l’analyse de la phrase complexe. On distinguera alors trois ensembles principaux, un autour du groupe nominal, un sur les composants du groupe verbal dans la phrase simple et le dernier sur la phrase complexe et les propositions subordonnées.

En orthographe, on étudiera essentiellement la « chaîne du genre et du nombre » dans le groupe nominal d’abord, puis dans toute la phrase. Les trois ensembles principaux sont les accords en genre et en nombre des noms et adjectifs, les accords du verbe avec son sujet et quelques homophones orthographiques.

En conjugaison, il s’agit de consolider le travail fait en CE2, puis de bien mettre en place les différents temps du passé. Les trois ensembles principaux sont donc, le présent de l’indicatif et l’impératif, les temps du passé (imparfait, passé simple, passé composé, plus-que-parfait) 

Enfin en vocabulaire, on commence par un travail simple sur le sens des mots avant de s’attacher à un travail morphologique plus complexe et à l’étude des procédés pour comparer, décrire et exprimer. Le sens et l’origine des mots (autour du dictionnaire), les problèmes morphologiques, préfixes et suffixes et le vocabulaire thématique seront donc les trois ensembles principaux de vocabulaire.

  •    Lecture suivie

 Les élèves complèteront leur apprentissage de la langue par le biais de sessions de lecture quotidiennes. Les activités proposées gravitent autour de textes littéraires. Ces textes relèvent de différents genres, et sont conformes aux dernières instructions mettant l’accent sur l’entrée de la littérature à l’école. Ils permettent d’aborder des genres littéraires très variés : récit contemporain, bande dessinée, recueil de contes, roman policier, pièce de théâtre, récit fantastique. À travers ces œuvres sont abordés des grands thèmes qui touchent les enfants de CM :

l’apprentissage, le pouvoir de l’imagination, l’amitié et la solidarité, la différence, l’engagement et le courage. 

 

Grade 6

Grade 6 correspond au CM2 dans le système français. Elle appartient au Cycle de consolidation :

cours moyen première année (CM1), cours moyen deuxième année (CM2) de l’école élémentaire et classe de sixième des collèges

L’élève continue à acquérir les bases de la maîtrise du langage et de la langue française. Toutefois, il y accède différemment, car il entre dans une phase de son développement psychologique qui lui permet de construire des connaissances de manière plus réfléchie, de s’approprier des instruments intellectuels plus assurés.

Aims and Purposes

L’entrée en cycle 3 va amener l’élève à consolider ses compétences de base mais aussi à accéder à de nouveaux apprentissages : les exigences de longueur et de correction vont s’accroître en matière de production d’écrits, la rencontre avec des textes plus longs, plus difficiles vont l’obliger à affiner sa compréhension et à élargir son univers culturel, les apprentissages réflexifs vont prendre une plus grande place, en liaison avec la lecture et l’écriture.

Le CE2 a marqué le début de ce cheminement vers le collège et de nouvelles compétences. Le CM1 et le CM2 vont le poursuivre.

Content

  •       Lire et écrire au CM1

« L’île aux mots – CM2 » des éditions Nathan proposent plusieurs lectures en variant les thématiques, les tons, les genres, les types de texte, tout en respectant un équilibre général entre les récits et les autres genres comme la poésie, le texte documentaire et journalistique ou le théâtre. Diversifier les compétences de lecture des élèves en les initiant aux spécificités des différents textes est un autre objectif à poursuivre. Cet objectif prend de l’importance au fur et à mesure que l’on s’avance dans le cycle 3, en particulier parce que lire « tous » les textes garantit l’accès autonome aux informations et aux savoirs. 

Les propositions d’écriture sont aussi variées que les textes proposés à la lecture. En effet, lecture et production de textes s’appuient mutuellement. Les textes lus servent de points de départ et de ressources pour écrire. En retour, l’appropriation, grâce à l’écriture, des caractéristiques d’un genre (la fable par exemple) ou de procédés pour éveiller l’intérêt (présenter des personnages pour les faire agir) rend ensuite le lecteur plus sensible à ces caractéristiques ou ces procédés.

  •       Etude de la langue

Au CM2, l’élève se prépare au collège. Au début de la progression en grammaire, l’élève est sensibilisé à la manipulation des phrases nominales et verbales, de phrases simples et complexes construites par juxtaposition ou coordination. Les classes de mots sont abordées à travers les éléments du groupe nominal puis du groupe verbal. Concernant les subordonnées, on s’en tient à leur identification : elles sont observées et manipulées, mais l’explication de la subordination est prévue au collège. 

En orthographe, dans le prolongement du CM1 et en cohérence avec le programme de 6ème, nous étudions la chaîne des accords dans le groupe nominal puis dans toute la phrase. Nous soulignons le principe général du non accord avec le sujet du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir. Dans la perspective de la 6ème, nous abordons les cas où le participe passé s’accorde mais l’étude systématique en sera faite au collège. 

En conjugaison, il s’agit d’initier l’élève à l’usage des temps et des modes. On distingue donc trois ensembles principaux : les temps simples et les temps composés, les temps du récit (temps passé) 

En vocabulaire, nous commençons le travail sur les différents sens des mots. Puis nous développons une approche de la composition et de la dérivation des mots.  

 

  •       Lecture suivie

Les élèves complèteront leur apprentissage de la langue par le biais de sessions de lecture quotidiennes. Les activités proposées gravitent autour de textes littéraires de grande qualité, tant sur le plan des thématiques abordées que sur le plan de l’écriture. Ces textes relèvent de différents genres, et sont conformes aux dernières instructions mettant l’accent sur l’entrée de la littérature à l’école. Ils permettent d’aborder des genres littéraires très variés : récit contemporain, bande dessinée, recueil de contes, roman policier, pièce de théâtre, récit fantastique. À travers ces œuvres sont abordés des grands thèmes qui touchent les enfants de CM : l’apprentissage, le pouvoir de l’imagination, l’amitié et la solidarité, la différence, l’engagement et le courage.

 

Pour plus d’informations sur les instructions officielles et les programmes :

http://www.education.gouv.fr